Retour

Le système nerveux végétatif : un système allostasique ?

Catégorie

Vidéos

Document
Résumé

Séminaire du 01 octobre 2013.
Par Florian Chouchou, Integration Centrale de la douleur chez l’Homme, Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, France

Le système nerveux végétatif relie le cerveau aux principaux grands systèmes physiologiques de l'organisme. L'activité végétative est largement modulée par certaines boucles réflexes, les centres hypothalamiques et le tronc cérébral. Cependant, des études d'imagerie et d'électrophysiologie chez les humains et les animaux ont démontré l'implication d’autres régions sous-corticales et certaines régions corticales. Ces études ont montré que la modulation de ces structures supérieures du cerveau contribue à l'activité végétative et les informations sensorielles, motrices et émotionnelles sont intégrées par ce système nerveux. À partir de l’exemple du système cardiovasculaire et des différentes méthodes permettant d’explorer la fonction végétative cardiovasculaire, nous verrons en quoi sa physiologie et sa physiopathologie illustrent le concept d’allostasie.